Article

Comment réapprendre à bien respirer ?

Dès notre naissance, nous respirons par le ventre. Regardez un bébé dormir et observez comment se gonfle et se dégonfle son ventre !
Mais à partir de l’âge de 2 ans environ, quand l’enfant prend conscience de son « moi » et du rapport au monde, il remplit d’air ses poumons et son ventre en même temps et les vide instinctivement de la même façon. Puis il grandit, se trouve confronté au monde avec entres autres, la peur, le stress, la timidité… C’est à ce moment-là que son rythme respiratoire commence à accélérer. La respiration naturelle par le ventre laisse alors place à la respiration thoracique, une respiration superficielle et peu profonde (poumons remplis partiellement). C’est cette dernière que nous pratiquons inconsciemment et instinctivement dans la majorité des cas.

Mais bonne nouvelle, vous pouvez retrouver une respiration abdominale avec un peu d’entraînement !

Cette respiration a de multiples bienfaits. Elle permet :
– un gain en bien-être et en sérénité
– une meilleure oxygénation des poumons
– une meilleure circulation sanguine
– une diminution du stress et de l’anxiété – un meilleur sommeil
– une meilleure activité du système digestif
– une diminution du rythme cardiaque et de la tension artérielle
etc…

Comment faire pour se la réapproprier ?
Pour créer un automatisme, il est conseillé de vous allonger (sur un tapis par exemple, pour être confortablement installé) puis de relever vos jambes à angle droit et de les poser sur une chaise.


Posez une main sur votre ventre et l’autre sur votre thorax, au milieu de votre poitrine.
Inspirez lentement par le nez en gonflant votre ventre et retenez l’air quelques secondes. Seule la main située sur votre ventre doit se lever.
Expirez par la bouche en dégonflant/rentrant votre ventre.

Prenez conscience de ces mouvements !

Faites cette respiration au moins 5 fois par jour pendant 28 jours.
Cette respiration deviendra alors naturelle et vous en ressentirez tous les bienfaits.

Ce sera utile dans votre quotidien, notamment pour vos exercices d’auto-hypnose (meilleure décontraction, plus grande concentration et donc suggestibilité accrue).